• Ceintures de numération

    Ceintures de numération

    Aujourd'hui, je vous présente mon support pour travailler en numération en ateliers individuels et libres. Encore une fois, je me suis inspirée de la méthode de numération Montessori... Mais sans la moindre formation et en y intégrant beaucoup de choses intéressantes glanées ça et là (chez la MHM par exemple.

    Je n'utilise pas de fichier, ni de manuel, et la méthode peut sembler déstabilisante à cause de l'ordre dans lequel les choses sont abordées (je suis d'accord avec vous, c'est peu banal d'aborder les milliers avant de parler des nombres de 11 à 19), mais je vous assure encore une fois qu'elle fonctionne, qu'elle fait sens. 

    La force de cette méthode est qu'elle permet une compréhension profonde de la numération décimale. L'inconvénient, si je devais en trouver un, et qu'elle est assez lente (jusqu'à mi CP, les enfants ne sauront peut-être pas forcément lire les nombres au delà de 10). Encore une fois, je vous la transmet, mais libre à vous de l'adapter, de l'alléger, de l'utiliser en parallèle d'une autre méthode...

     

    Voici déjà la page de garde :

    Ceintures de numération

    Le symbole de la ceinture de numération dans ma classe, à colorier, avec les compétences de maternelle et de cycle 2 qui y sont reliées. Cette page est collée sur la première page de l'onglet "numération" du cahier de ceinture des élèves.

     

    Ceintures de numération

    La deuxième page est une page de progression. Elle donne un objectif clair à atteindre pour chacune des ceintures, pour les élèves, les parents, les remplaçants... Elle est donnée dès la distribution de la ceinture blanche au début de la GS et elle est collée juste après la page de garde. Les repères de progressivité sont indicatifs, d'autant qu'ici le CP représente un très gros pallier, et que la ceinture orange est facilement accessible en GS. Bref, à vous de voir... De toute façon chez moi, les repères ne sont que des repères, pas des portes fermées !

     

    Ceintures de numération

    Ici, un objectif volontairement très facile : connaitre les nombre de 1 à 5. Cela semble bien trop facile en début de GS, mais c'est important de poser les bases, tout comme je trouve qu'il est très important que la ceinture blanche soit très facile à réussir.

    Pour cela, 3 ateliers dirigés (à faire en individuel) symbolisés par le symbole de la maîtresse : 

    • Les barres rouges et bleues : cela semble être un achat onéreux ou une fabrication bien pénible pour quelque chose qui va peu servir avec des enfants de GS, mais elles seront également utiles pour aborder certains notions de calcul. Ici, l'enfant dénombre, ordonne, retrouve les barre de 1 à 5...
    • Les fuseaux : un achat un peu onéreux également - pour ma part, je possède une version cousue en pochette et avec des petits bâtons - mais qui peut être remplacés par les classiques boîte à compter de Nathan.
    • Les chiffres rugueux de 1 à 5 : ils peuvent être construits selon les mêmes méthodes que les lettres rugueuses : mais à moins d'avoir des PS ou des MS, ces chiffres rugueux seront assez peu utilisés et donc peuvent être faits de matières moins solides (carton par exemple).

    Je propose également deux activités autonomes :

    • S’entraîner à compter jusqu'à 10 sur la frise : oui, l'objectif est de connaitre les nombres de 1 à 5 mais je trouve que le fait de compter devrait être dissocier de la compétence "connaitre les nombres", surtout en matériel ou un enfant peut ânonner la comptine numérique jusqu'à 30 tout en étant incapable de connaitre le nombre 9...
    • Les séries 1, 2, 3, 4 et 5 du premier fichier PEMF de numération. Les fiches de numération PEMF sont très intéressantes et je vous conseille de les acheter dès que votre budget vous le permet. Pour ma part, je les ai plastifiées pour qu'ils puissent travailler dessus au feutre effaçable.

    Et enfin comme toujours, des fiches photocopiables avec des petits exercices sur les nombres de 1 à 5 (ici j'ai utilisé les fiches du cahier de numération CP de Bout de Gomme).

     

    Ceintures de numération

    Ici, l'objectif est de connaitre les nombres de 1 à 10 (on révise donc les nombres de 1 à 5, ce qui semble logique). C'est à dire, de savoir les lire, les écrire, faire des collections, ect... Pas seulement réciter les nombres jusqu'à 10 évidemment !

    Je propose pour cela deux ateliers dirigés :

    • Escaliers des perles : encore une fois, un atelier à acheter mais qui leur plait énormément, même s'il est un peu gadget. Il est souvent fourni avec des petites cartes qu'on peut placer dans le désordre au dessus des crochets, pour y accrocher les barrettes de perles correspondantes.
    • Chiffres rugueux : Ici, on reprend les chiffres rugueux, de 1 à 10, et on aide l'enfant à apprendre les nombres qu'il ne connaîtrait pas encore.

    Je propose également trois activités autonomes :

    • Le loto des nombres : J'ai utilisé un loto Micetf, mais le support pourrait être n'importe quel jeu : ici est l'idée que les enfants, en jouant ensemble, comblent leurs lacunes respectives...
    • S’entraîner à compter jusqu'à 20 sur la frise : je l'ai mis seul mais pour un enfant qui ne sait pas le faire, il est évident qu'on le fera avec lui !
    • Les séries 6, 7 et 8 du fichier GS PEMF : encore une fois, un investissement qui pour moi vaut vraiment le coup, plus que les fichiers de lecture par exemple.

    Les fiches sont tirées des cahiers Bout de Gomme et du fichier de maths Jocatop GS. Elles sont ici en nombre assez importants, car elle reprend tous les nombres de 1 à 10.

     

    Ceintures de numération

    Ici, un objectif double : connaitre le zéro (c'est souvent déjà le cas arrivé à ce stade, mais si ce n'est pas encore le cas, on s'en occupe lors de cette ceinture) et aussi la notion de nombres pairs et impairs (tout en continuant à utiliser les nombres de 1 à 10. Cette ceinture dans ma progression peut clôturer la grande section.

    Pour cela j'utilise deux ateliers dirigés

    • Je ressors les fuseaux tout en insistant sur la valeur du zéro, rapidement la plupart du temps, mais avec plus de manipulations pour certains élèves.
    • La boite des jetons : c'est le matériel utilisé en pédagogie Montessori pour introduire la notion de nombre pair et impair. Evidemment, cela peut-être remplacé facilement par autre chose : il s'agit de nombres de 1 à 10, et de jetons, à répartir entre les nombres pour les apparier par 2 et découvrir le principe de la parité.

    J'utilise également trois ateliers autonomes :

    • Les chiffres rugueux à réviser.
    • S’entraîner à compter jusqu'à 30 sur la frise (attendus de fin de GS).
    • Un livre-ardoise pour s’entraîner à former les nombres (acheté au supermarché).

    Les fiches ici sont des fiches tirées d'en classe avec Montessori, j'ai l'intention d'en créer quelques unes de plus par la suite.

     

    Ceintures de numération

    C'est ici que ma progression commence à différer un peu des progressions plus classiques : ici l'enfant découvre les 4 grands ordres de numération : les unités, dizaines, centaines, milliers. 

    Pour cela, trois ateliers dirigés :

    • Matériel de numération : Ici, j'utilise un set de numération Montessori (qui peut être remplacé par n'importe quel set de numération classique) : l'enseignant montre à l'enfant ce qu'est une unité, une dizaine, une centaine, un millier, lui fait apprendre ces mots et l'aide à manipuler pour comprendre qu'on rentre 10 unités dans une dizaines, 10 dizaines dans une centaine, ect...
    • Associer symboles et quantités : j'utilise ici des cartes de numération comme sur la première photo de l'article (des cartes superposables) qui pour moi faisaient partie du pack avec les perles de numération. J'aide l'enfant à associer la carte 1 avec une unité, la carte 10 avec une dizaine, ect... Et peu à peu, je l'aide à prendre 4 centaines quand il voit 400, 8 milliers quand il voit 8000... Ect.
    • Nombres cachés : même exercice que précédemment, mais on empile les cartes nombres pour former un nombre à 4 chiffres comme sur la photo. Les enfants doivent prendre les perles qui vont avec.

    Je propose également deux activités autonomes :

    • S'entraîner à compter jusqu'à 40 sur la frise.
    • Des cartes à pinces : au début, j'utilisais des cartes sur le modèle d'un jeu Bout de Gomme mais je suis en train de les remasteriser et je les mettrais en ligne à ce moment-là.

    Les fiches de travail sont tirées d'un cahier "les petits Montessori" : je découvre les grands nombres.

     

    Ceintures de numération

    Ici, l'objectif est de faire des échanges : 10 unités contre une dizaine, évidemment, mais également dix dizaines contre une centaine, et dix centaines contre une unité.

    Je propose pour cela deux ateliers dirigés :

    • Des échanges avec les perles de numération : je sors par exemple 13 perles d'unités. L'enfant compte et me dit que ça fait 13. Je lui demande alors de me sortir la carte des 13 unités : elle n'existe pas. J'aide alors l'enfant à échanger les 10 perles d'unité contre une dizaine : ça nous fait 1 dizaine et 3 unités, et en superposant la carte 10 et la carte 3, ça fait 3... On continue de faire des échanges.
    • Le serpent de l'addition : On aligne des barrettes de perles colorées, avec pour but de "rendre le serpent doré" c'est à dire de remplacer toutes les perles par des perles de dizaines. Mettons par exemple que les deux premières barrettes sont des barrettes de 5 et de 7, on les remplace par une barrette de 10 et une barrette de 2.

    Il y a également deux activités autonomes :

    • S’entraîner à compter jusqu'à 50 sur la frise.
    • Les séries 17 et 18 du fichier PEMF CP de maths.

    Je propose également un pallier de freinage : la ceinture orange de calcul, qui correspond à faire des calculs avec le résultat excédent 10.

    Les fiches sont tirées du même petit cahier que pour la ceinture orange.

     

    Ceintures de numération

    Là, l'objectif est (enfin) d'aborder les nombres de 11 à 19, c'est à dire, savoir les lire, les écrire, les décomposer...

    Je propose pour cela deux ateliers dirigés :

    • Les tables de Seguin n°1 : ce sont des planches de bois avec écrit 10, sur lesquelles on peut glisser des plaques unités. On fait par exemple glisser un 2 sur le 1, et on explique à l'enfant que ça fait 12. Il le construit ensuite avec les perles. Ce matériel peut s'acheter pour une dizaine d'euros, voir se fabriquer en carton...
    • L'escalier des perles : il y a les nombres de 11 à 19, avec deux crochets par nombre : un crochet pour accrocher des dizaines, ainsi qu'un crochet pour les unités, pour décomposer les nombres de 11 à 19.

    Je propose également trois activités autonomes :

    • La frise à ordonner : il s'agit de nombres de 1 à 30 aimantés qui étaient déjà dans ma classe, mais ça doit être un matériel assez facile à recréer !
    • S’entraîner à compter sur la frise jusqu'à 69.
    • Les séries PEMF 15, 16 et 17 du fichier de numération CP.

    Pour les fiches, j'utilise les fiches tirées du fichier de numération Bout de Gomme.

     

    Ceintures de numération

    Ici, l'objectif sera de découvrir les nombres de 20 jusqu'à 50, et donc de savoir à nouveau les lire, les écrire, les décomposer...

    Pour cela, deux ateliers dirigés :

    • Les tables de Seguin n°2 : même principe que précédemment, sauf qu'au lieu qu'il n'y ait que des séries de 10 sur les planches, il y a une planche avec écrit 10, 20, 30, 40 et 50, et une autre avec écrit 60, 70, 80, et 90. Ici, on va utiliser la première. On commence par leur apprendre 20, 30, 40 et 50, puis on rajoute les unités et on lit les nombres obtenus.
    • La dictée de quantités : j'utilise ma grande boite de barrettes de perles Montessori (achat quasi indispensable tant il est polyvalent pour moi), et je demande un nombre à un enfant de me donner par exemple 45, et il doit me sortir 4 barrettes de 10 et une barrette de 5...

    Je propose 3 activités autonomes :

    • Réviser les nombres de 11 à 19 avec l'escalier des perles.
    • S’entraîner à compter jusqu'à 89 sur la frise.
    • S’entraîner sur les séries 18, 19 et 20 du fichier CP PEMF.

    Les fiches sont tirées des cahiers de numération Bout de Gomme.

     

    Ceintures de numération

    Ici l'objectif est de connaitre tous les nombres jusqu'à 100.

    Je propose pour ce pallier difficile (en tout cas pour les petits français, beaucoup moins pour les Belges et les Suisses) trois ateliers dirigés :

    • La suite et la fin des tables de Seguin avec la table des nombres de 60 à 100.
    • Le tableau des nombres de 1 à 100 : un atelier intéressant qui s'achète également à une dizaine d'euros : il s'agit de placer tous les nombres de 1 à 100 dans le tableau des nombres en fonction des dizaines et des unités.
    • La chaîne de 100 : encore une fois, un matériel pas très cher à l'achat, il s'agit de 10 barrettes de 10 attachées ensemble, avec des petites flèches de nombres de 1 à 100 à placer au bon endroit.

    Je propose également deux activités autonomes

    • S'entraîner à compter jusqu'à 100 sur la frise numérique.
    • Faire les séries de 18 à 22 du fichier CP de numération PEMF.

    Pour les fiches, j'utilise celles du fichier de numération Bout de Gomme.

     

    Ceintures de numération

    Ici, l'objectif sera donc de découvrir et de manipuler les nombres à 3 chiffres.

    Je propose deux ateliers dirigés :

    • La chaîne de 1000 : un peu plus onéreuse mais intéressante également, la chaîne de 1000 permet de placer les nombres de 1 à 999, les intercaler, ect.
    • Lecture de nombre : l'enseignant crée des nombres à 3 chiffres avec les cartes superposées et aide l'enfant à les lire, en décomposant le nombre si besoin.

    Je propose également trois activités autonomes :

    • Le tableau des nombres pour revoir les nombres de 1 à 100.
    • S’entraîner à compter jusqu'à la fin de la frise (j'ai mis 1000 pour le symbole... Mais même moi, ma classe n'est pas assez grande pour aller jusqu'à 1000 !)
    • Faire les séries 5, 6 et 11 du fichier CE1 de numération PEMF.

    Je propose ensuite des fiches tirées du superbe fichier de numération de Crevette.

     

    Ceintures de numération

    Ici, un objectif qui peut sembler hors programme pour des CE1 mais qui est assez logique au vu de la progression utilisée et qui permet de gagner du temps en CE2. Ils manipulent déjà les milliers depuis la ceinture orange, ça ne devrait donc pas poser de problèmes !

    Pour cela, je propose trois ateliers dirigés :

    • Lecture de nombres : je crée un nombre à 4 chiffres avec les cartes superposées, et j'aide l'enfant à lire le nombre en question.
    • Décomposition avec les timbres de numération : je propose un nombre à un enfant, par exemple 8453, et il doit me le décomposer avec 8 timbres de 1000, 4 timbres de 100, 5 timbres de 10 et 3 timbres de 1.
    • Dictées de quantités : Je donne un nombre à un enfant et il doit me le créer avec les perles de numération.

    Je propose également deux ateliers autonomes :

    • Réviser les nombres à 3 chiffres grâce à la chaîne de 1000.
    • Faire la série 16 du fichier de numération PEMF de CE1.

    Les fiches sont encore une fois tirées de chez Crevette.

     

    /!\ les ceintures marrons et noires sont en cours de construction et seront publiées dès que possible /!\

     

    Voilà comment je travaille la numération avec mes petits lapins !

     

    Je vous donne ma trame modifiable car à chacun son niveau de classe, son matériel, sa réalité de la classe, ect... Mais je refuse de la retrouver modifiée sur le web sans un lien direct vers cette page ! Vous pouvez enlever le lien sur les ceintures quand vous les utilisez pour votre usage personnelle, mais je vous demanderai de ne pas le supprimer si vous choisissez de diffuser votre version modifiée.

     

    Télécharger « Ceintures de numération - Ecole des lapins.pptx »

    « Pourquoi travailler en individuel ?Ceintures de production d'écrit »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Sophie W
    Mercredi 27 Mars 2019 à 21:19

    Bonjour,

    Tout d'abord merci et bravo pour la création de votre blog!

    Je m'intéresse de plus en plus à votre fonctionnement et envisage de me lancer pour la rentrée prochaine.

    Merci encore pour vos partages et les documents modifiables qui représentent très certainement de nombreuses heures de travail.

      • Samedi 3 Août 2019 à 23:05

        Effectivement c'est du travail, c'est pour cela que ça sort très lentement ! Merci !

    2
    LN
    Mardi 21 Mai 2019 à 17:08
    Grâce à toi, j'ai décidé de me lancer à fond à la rentrée prochaine. Mes élèves sont habitués à travailler avec un plan de travail. Les ceintures de réussites vont permettre de mesurer les progrès plus concrètement. J'ai une classe de GS-CP, avec de très bons éléments qui pourront aller plus loin. Un grand merci pour ton partage. Sans formation, c'est difficile de se lancer !
      • Samedi 3 Août 2019 à 23:06

        Ravie de pouvoir aider des collègues à se lancer ! 

    3
    Hélène
    Lundi 8 Juillet 2019 à 15:59
    Bonjour,
    Étant en congé ces derniers mois, j'ai découvert ton travail et décidé de sauter le pas. J'ai une classe de GS-CP et je pratiquais déjà le plan de travail. Tes ceintures de compétences sont super et j'ai décidé de suivre tes traces et de me lancer. J'ai obtenu un petit budget pour développer les maths Montessori. Pourrais-tu m'envoyer toutes tes ceintures si tu es OK? Je te remercie d'avance. Bonnes vacances
      • Samedi 3 Août 2019 à 23:06

        Bonjour ! Tu as besoin de quelles ceintures ? Je n'ai publiées que celles pour lesquelles je suis absolument au clair pour l'instant !

    4
    Claire
    Lundi 15 Juillet 2019 à 23:31
    Ouhlala je suis impressionnée par ton travail et ttela réflexion qu’il y a derrière. Félicitations et surtout merci pour ce partage. Cnest décidé je me lance en septembre ! J’ai bcp d’interrogactions par rapport à la grammaire et la conjugaison ce1. As tu des ceintures également ? Accepterez tu de les partager?
      • Samedi 3 Août 2019 à 23:07

        Bonjour ! J'ai une ceinture de grammaire qui recoupe la conjugaison, mais n'étant pas encore à 100% au clair dessus actuellement, il va falloir patienter un peu pour que je les publie.

    5
    Lundi 26 Août 2019 à 15:18

    Bonjour , je suis en train de préparer ma rentrée, concernant les fichiers pemf, tu fais recopier, photocopie, ou écrire dessus au feutre effaçable après avoir plastifié ?

    Merci par avance pour ta réponse

      • Mercredi 28 Août 2019 à 21:04
        J'ai plastifié et ils écrivent au feutre effaçable !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :